AccueilPartenairesFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rejoignez nous sur notre nouveau forum!
Nous espérons de tout coeur que ce nouveau forum, certe un peu éloigné de l'univers de Twilight, vous conviendra. ^^ En espérant vous y retrouver très vite.
L'Equipe d'Across ™️

 

L'animal instinc. [PV Wendie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sighild H. Chipewyans

avatar


Féminin Nombre de messages : 331


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: L'animal instinc. [PV Wendie]   Mar 29 Déc 2009, 03:32

    La Perdrix grise, oiseau gallinacé, appartenant à la famille des Phasianidae, de l'ordre des Galliformes. Oiseau rond proche en taille de celle du pigeon. Excellent coureur, la perdrix s’envole lorsque le danger devient trop important. Son démarrage est bruyant et accompagné d’un cri caractéristique aigu « crii- criic ». Son vol est rapide, plus de 100 km/h lancé. La femelle niche à même le sol dans une végétation assez haute de mai à juin. Elle pond 10 à 20 œufs qu’elle incube pendant 24 jours.

    Ventre à terre au milieu des haies, la louve épiait l'animal couvant à quelques mètres devant elle. Ses grand yeux d'un bleu glacial fixaient l'oiseau d'un air patient, et en eux brillaient la lueur du chasseur à l'affut - en attente de son quatre heure -. Depuis son arrivée à Forks, où les forêts abordaient toutes sortes de couleurs vertes et brunes, le canidé avait dû s'adapter. Son pelage du Yukon, d'un blanc imaculé, avait commençé à changer de teinte et sur son dos s'étalait une tâche où se mélangeaient allègrement le noir, le gris et un brun nuançé, tandis que ses pattes, sa tête et son portail gardaient eux, leur couleur polaire. Ainsi, rampant entre les hautes herbes et les arbres morts, elle passait inaperçut.

    Cela faisait maintenant un long moment que Sighild patientait ainsi. Elle avait l'expérience de la chasse. Contrairement à la plupart des hommes loups, qui se nourrissaient en grande partie de nourriture humaine, elle, avait vécu de manière sauvage, et pendant des années presque sans interruption dans son corps animal, ainsi, elle avait toujours mangé ce qu'elle capturait et qu'elle tuait elle-même. La nourriture humaine restait uniquement pour la gourmandise - il fallait avouer que la jeune femme avait par exemple un très grand attrait pour le chocolat - et même si elle pouvait s'en procurer facilement, elle préférait chasser. De cette manière, après des années et des années d'expérience, la louve savait parfaitement à quel moment bondir sur l'oiseau pour qu'il soit prit par surprise et qu'il ne puisse, par conséquence, pas s'enfuir.

    La peau de son museau se froissa et elle retroussa très lègèrement les babines alors qu'elle humait une odeur nouvelle. Ce n'était pas la perdrix sur laquelle elle vocalisait toute son attention depuis son arrivée mais l'odeur d'un de ses semblables. D'une. La louve fût irritée. Elle savait que Forks abritait une assez conséquente meute de loups, seulement Sighild n'aimait pas les meutes d'hommes-loups - exeption faite bien sur pour sa meute des steppes, au Kazakhstan - car elle avaient souvent plus le côté homme que le côté loup, ce qui était à ses yeux intolérable. Elle avait ainsi essayé d'éviter un maximum ses congénaires pour ne pas essuyer les reproches qu'on lui avait si souvent fait - elle était cruelle, manquait de coeur, de compassion, elle ne comprenait rien... toutes ses choses qu'on lui avait si souvent dîtes -. Sighild essaya d'ignorer l'odeur de l'arrivante pour se concentrer à nouveau sur sa proie. Elle se tassa plus encore entre les fougères et banda ses muscles, prête à bondir.

    C'est alors qu'une longue silhouette poilue se jetta sur la perdrix et la saisit entre ses cros. Sigh eu un sursaut d'indignation. Elle avait patienté assez longtemps pour que l'animal lui revienne de droit et il n'était pas question qu'une créature pseudo sauvage se l'approprie. Avec fougue elle sauta sur l'individu et le bouscula violement. L'intruse, surprise, lâcha la perdrix qui s'élança dans les airs avec une rapidité étonnante pour un volatile aussi gros. La louve blanche se mit à courrir à la poursuite de l'oiseau, pris appui de ses pattes arrières sur un arbre mort, et sauta aussi haut qu'elle en était capable. En vain. La perdrix avait prit trop d'altitude, et ses machoires claquèrent bruyament en se refermant dans le vide. Elle atterit brutalement au sol, secoua la tête, choquée et dépitée de son échec. Il lui arrivait si rarement de râter une proie...

    Elle se retourna alors et lança un regard rageur à la louve qui lui avait volé son quatre heure - enfin, elle ne l'avait pas vraiment volé puisque c'était Sighild qui avait finit par la faire fuire, mais l'histoire oubliera ce détail - et elle s'avança lentement vers elle, un grognement sourd montant dans sa gorge.

[Je poste ce sujet sans savoir si t'as toujours la motivation de me répondre après le temps que j'ai mis à l'écrire. Je m'en excuse. J'espère que ça te conviendra (:]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: L'animal instinc. [PV Wendie]   Mar 29 Déc 2009, 22:41

Bon matin de chasse qu'était ce jour au yeux de Wendie. Elle avait passée sa journée dans son apparence de petite louve bien jeune et bien futile qu'elle préférait parfois à sa forme humaine. La forêt de Forks n'était pas des plus grande mais elle lui était suffisante. Et puis,elle adorait la pluie,le soleil lui faisait souvent mal aux yeux. La pluie,elle était inoffensive. Mais ce n'est pas ce temps qu'elle aurait aimer qu'il fasse tout les jours qui éclairer ces lieux ce jour-là. Le soleil était présent et éclairait ses pattes qui avait marché tant. Mais la louve avait faim,une faim de loup si l'on peut s'exprimer ainsi. L'heure du gouter avait sonné et l'estomac de Wendie grondait. La louve brune chassait donc. Elle chassait le premier truc qui lui tombait sous la main.

Le malheureux élut fut un lapin nain qui trainait dans le coins. Lapin qui eut tout de même beaucoup de chance. En effet,alors que la petite Wendie allait lui sautait dessus,le déchiqueter,le manger,enfin,lui ôter la vie quoi,la gentille petite lapine avec qui il avait vu pitits choupi lapinoux comme le dirait Wendie eu le geste de venir pointer le bout de ses moustaches avec ses petits.


*Je ne peux pas les tuer,ça serai inhumain...*pensa-t-elle.

Elle se détourna de ces lapins et partit un peu plus loin pour chasser. Elle senti alors deux odeurs différentes. L'une légèrement plus grosse et l'autre plus appétissante. La première était l'odeur d'une louve qu'elle ne parvenait pas à identifier. Elle ne s'en alarma pas. Après tout,il y a avait de plus en plus de louve,que cela soit de la meute ou pas. Le perdrix par contre l'intéressa déjà un peu plus,elle n'avais toujours pas mangée et avait donc toujours faim. De plus,elle préférait manger sous sa forme de loup,ce qui n'était pas le cas des garçons. Ah,ces garçons,il leur faut toujours un bon confort,et vois-tu que j'te mange un bon gros steak,et en voilà un bon canapé pour faire la sieste alors que nous autres filles savent se contenter de peu était une phrase qu'elle leur ressortait souvent pour les taquiner. Elle sauta et attrapa l'oiseau dans sa gueule de jeune louve. Et elle se fit sauter dessus.Elle ne comprit pas tout de suite que c'était l'autre odeur,l'autre louve qui lui avait sauter dessus car elle venait de lui voler sa proie.

*Eh !Ça va pas ?*cria-t-elle mentalement sans obtenir de réponse.

Elle sut alors que la fille n'était pas de sa meute car le communication ne passait pas. Elle lâcha sa proie. Son «agresseuse» partit à la poursuite du Perdrix qui s'était envolé mais c'était trop tard. Elle se retourna vers l'enfant,regard rageur et grognements était présent. Elle s'avançait vers la jeunette. Celle-ci gronda aussi,comme pour montrer qu'elle ne se laisserai pas faire. Mais la louve en face d'elle était plus âgée donc plus grande,plus rapide et elle avait surement une meilleure logique. Son regard était empli d'excuse mais aussi d'incompréhension du genre mais que lui ais-je fais.Le silence s'instaura,comme si la nature elle-même attendais de voir se qu'il se passait.La jeune savait qu'elle n'attaquerai pas la première mais seulement si besoin est.Et elle espérait bien ne pas en avoir besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Sighild H. Chipewyans

avatar


Féminin Nombre de messages : 331


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: Re: L'animal instinc. [PV Wendie]   Jeu 31 Déc 2009, 03:13

    Sighild tournais lentement autour de l'autre louve, le grognement toujours dans sa gorge. Elle l'étudiais du regard. Un regard lourd de reproches, pesant, inquisiteur. La jeune femme n'était pas une humaine. C'était un animal sauvage, à part -presque- entière. Ainsi, comme tout animal, elle était d'un naturel méfiant, paranoïaque même. Et elle se méfiait des autres hommes-loups comme de la peste. L'autre protagoniste, grognait elle aussi mais apposait une attitude humble, et non agressive contairement à Sigh. Celle-ci laissa le grognement s'évanouir de sa gorge après quelques minutes d'observation silencieuse. La louve en face d'elle était plus petite qu'elle - ce qui n'était pas très difficile, car Sighild sous sa forme lupienne était assez grande, sans pour autant paraître imposante - mais aussi plus petite que la moyenne. Aussi étrangement que cela puisse paraître, elle paraissait aussi...Plus jeune. Cela intrigua la louve du Yukon, car malgré ses voyages, elle n'avait jamais vu que des hommes-loups adultes. Leurs enfants - à son grand déséspoir - étaient des humains d'une banalité effrayante. Elle même, même si elle n'en avait pas conscience, n'avait eu sa première transphormation qu'à l'âge de seize ans, mais cela remontait à loin dans le passé, et dans sa tête, elle avait toujours été comme ça.

    Elle s'approcha de l'autre louve à pas feutrés, en restant toujours à distance respectable. Elle n'avait pas confiance. L'autre avait réussit à attraper la perdrix avec dextérité, elle était tout autant capable lui sauter brutalement à la gorge. Seulement, elle en aurait eu pour son argent. Les deux canidés se faisaient face, à un ou deux mètres de distance, se dévisageant. On voyait parfaitement que l'une des deux n'avait pas sa place ici. La petite louve brune se fondait parfaitement dans le décors végétal de la forêt. Sighild et sa blancheur faisaient tâche dans un tel monde, et pendant un instant, la louve du nord se prit à envier son homologue. A l'envier, car elle, elle était chez elle. Dans son pays, auprès des siens. Avec amertume, Sighild songea que son pays avait trop changé, et que les siens étaient morts depuis trop longtemps pour qu'elle songe à y retourner. Elle n'avait pas de terre.

    Il y avait à nouveau eu un long silence, brisé seulement par le bruissement des feuilles au dessus de leur tête. Sighild s'avança à nouveau vers l'autre louve, queue et tête haute, dans sa position d'alpha qu'elle n'avait jamais abandonné, malgré toutes ces années. Elle fourra son museau dans la fourrure de celle qui, à l'odeur, était indéniablement sa cadette. Elle la renifla longuement ; pour un loup, l'odeur en dit plus que les paroles. Puis, elle se placa à nouveau face à l'autre, la dominant du regard, se demandant quelle attitude cette jeune louve allait adopter, et surtout, quelle attitude allait elle adopter elle même, car si elle ne le montrait pas, Sighild était plus qu'intriguée par l'existence d'un enfant-loup.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: L'animal instinc. [PV Wendie]   

Revenir en haut Aller en bas

L'animal instinc. [PV Wendie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fascination - RPG™ ▬ Forum Fermé :: Archives & Corbeille :: ▬ Archives & Corbeille :: ▬ Corbeille-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit