AccueilPartenairesFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rejoignez nous sur notre nouveau forum!
Nous espérons de tout coeur que ce nouveau forum, certe un peu éloigné de l'univers de Twilight, vous conviendra. ^^ En espérant vous y retrouver très vite.
L'Equipe d'Across ™️

 

Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Dim 13 Déc 2009, 00:02



    Il ne faisait pas trop mauvais aujourd'hui à Forks. La neige avait cessé de tomber durant la nuit, laissant s'installer un aire froid et sec. Les avenues avait été débarrassées de leurs neige, seul de solide croûte cristallisés subsistais sur les chaussés. Les pat des nombreux passants crissaient à leurs contactes, provoquent parfois même quelque glissade assidus. Les gens semblais tous emmitouflés dans d'épaisse polaire, couramment fermé jusqu'aux net. La variance de leurs couleurs donnait quelque couleurs au centre-ville quelque peut attristé aujourd'hui. Le ciel sombre semblait répercuter sa morosité sur l'ensemble de la ville, pourtant habitué à ce genre d'intempérie. Malgré tout, les clients du Café-Tabac démontraient clairement la face cachée de cette ville endormie. Derrière les vitres teintées de noir du petit commerce persaient des rires tonitruants accompagnés de conversation enjouées. Un café chaux suivit d'une petite cigarette semblais suffire à réchauffer les coeurs. La bué importante accumulée sur les vitres témoignait de la foule présente en un si petit espace. Seul quelque courageux semblaient vouloir braver le froid, ou quitter le brouhaha, en s'installent sur les tables de dehors. Parmi eux ce trouvaient une bande de jeune au blouson sombre dont le visage était dissimulé par d'épaisse capuche, seul la vapeur de leurs souffle témoignait de leurs conversation. Derrière eux, ou plutôt au fond, sur leurs gauche, un jeune couple semblait oublier leurs entourage durant un bref instant en ce délectant du regard l'un et l'autre. Et enfin le dernier ce trouvait fasse à tous, il regardait ,sans la voir, la grande baie vitré embuée du Café-Tabac. Ses yeux sombres ne semblaient rien afficher de particuliers, ils semblaient bien loin d'ici. La banalité des lieux ne semblait pas l'affecter, comme s'il avait beaucoup plus important à faire. Une tasse de café refroidissait entre sa main gauche, sa fumé délicate ne semblait pas pouvoir rivaliser du froid et ce dispersait rapidement. Une chose était encore plus qu'étonnante chet ce jeune homme, et qui avait provoqué plus d'un regard désapprobateurs des simple mortels. Au lieu d'arborer une lourde veste, comme toute homme civilisé et banal, il ne portait qu'une simple et légère veste en cuire noir. Quoi de plus normal quant la température frôle les -3°c ? De plus il ne semblait pas chercher la chaleurs rutilante du Café-Tabac, il était totalement détendus sur sa chaise en fers forgé.

    Soudainement, le beau brin levas le net au vent, comme aurait pu le faire un animal en chasse, il humât deux fois l'aire glacial, laissant sortir violament de ses poumons, après chaque expiration, un épais nuage blanc. Son visage quelque peut basané, jusque la détendu, ce froissât en une expression suspicieuse. Par trois fois ses sourcils ce froncèrent. Il changeât alors soudainement sa position, d'un petit coup de pied, il s'orientât sur le coté droit de la rue. Il enfonçât alors son mentons dans son écharpe grise et placardât son regard sombre sur le coin de la rue, semblant guetter quelque chose qui allait survenir d'un instant à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Isleen Anderson

avatar


Féminin Nombre de messages : 557


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Dim 13 Déc 2009, 00:47

J'avais toujours eu l'habitude du froid. Edimbourg, la ville où j'avais vécu la majeure partie de ma vie, était située au bord de la Manche, et suffisamment au Nord pour prétendre au titre convoité (ou pas) de "pays froid". En un sens, Forks était similaire, avec la proximité de l'océan et peut-être des lattitudes semblables. Je n'étais pas franchement dépaysée par le climat en tous les cas... Tout autour de moi, les gens se crispaient dans leurs manteaux, parkas, et autres protections contre le vent qui leur semblait agressif.
Moi, je n'avais jamais été frileuse. Entre les hivers à Edimbourg et les vacances sur l'île de Skye, j'étais plus qu'accoutumée au climat qui règnait aujourd'hui dans la ville. Ce qui était étrange, c'était que je semblais bien être une des seules, alors que je n'étais pas d'ici ! Je marchais tranquillement dans les rues grises, mon manteau entre ouvert, une écharpe passée par habitude, mais dont le drapé la rendait un peu inutile.
Je me rendais chez le disquaire, où chez ce que je trouverais y ressemblant le plus en ville, pour acheter un album que j'attendais depuis un bon bout de temps. Après tout, il fallait bien que je revienne à une vie un tant soit peu normale, j'étais une louve à présent, je devais faire avec. Et quel meilleur moyen de faire avec que d'agir comme j'aurais dû le faire, si tout cela n'était pas arrivé ?
Bref, Jared Leto et son groupe m'appelait (enfin ça, j'aurais bien voulu, c'était simplement leur album qui m'attendait, quelque part) et rien ni la neige ni le froid (qui ne l'était pas tant que cela) ne m'empêcherait d'atteindre mon but !
*Tu sais qu'en plus d'être une mutante, tu es sérieusement arrangée ma fille, mais à un point inquiétant ! Encore heureux que tu es toute seule dans ta tête...*
Je débouchais dans la rue principale de Forks, si l'on pouvait désigner ainsi la longue allée rassemblant les trois magasins que comptait la ville...
*Que je suis mauvaise ! Forks doit avoir un charme... Quelque part... Caché... Sous la neige peut-être !*
Je n'étais pas encore accoutumée à mes nouvelles habilités, mais lorsque l'odeur chatouilla mes narines, je n'hésitais qu'une demie-minute. Un loup se trouvait en ville... Quelque part. Ayant stoppé mes pas, je jetais un regard alentour, agacée de ne pas encore tout maîtriser, et m'efforçant de réfléchir. Non, je ne connaissais pas ce fumet, c'était donc un loup inconnu...
*Bon sang il y a un nombre pas possible de loups dans le coin ! Cette ville est un aimant lupin !!*
Bref, je cherchais du regard celui, ou celle, qui partageait mon petit secret...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Dim 13 Déc 2009, 01:24



    Le vent bousculât un instant la chevelure désordonnée de Morgan minimisant un instant l'odeur lupine qui lui chatouillait les narines. Il n'avait toujours pas bougé, mais malgré les apparences, le jeune homme était tendu. Il avait toujours appréhendé ce genre de rencontre, les loups ce montrait de jours en jours plus agressif et plus suspicieux entre eux. Il y avait de quoi, quant ont analysais le problème, les camps lupin ce divisaient avec de plus en plus de netteté, rendant les rencontres plus subtile encore qu'elle ne l'avais jamais été. Et Morgan était seul, exilé dans sa propre solitude, donc faible contre une meute, même constitué d'un seul couple.

    Il croisât froidement ses bras sur son torse, ce fermant. Ses yeux n'avait toujours pas bronché, balayant la foule du regard, cherchant un signe qui trahirais "le loup". Et il trouvât rapidement. Au milieux des parkas et blousons ambulant, ce dissimulait une jeune femme qui semblait, elle aussi le chercher du regard. Sa petite veste et son écharpe légère l'identifiait à sa propre nature. De sa place, Morgan vit ses pupilles brune scanner la foule d'un aire agacées. Elle ne semblait pas mauvaise.

    * Ma fois... *

    Morgan décroisât alors subitement ses bras de son torse et pris sa tasse de café de la main droite. Après une seconde d'hésitation, il se levât et se tournât entièrement vair la jeune fille. Il posât alors sur elle un regard insistant, laissant un sourire en coin percer l'immobilité, jusque là, parfaite de sa bouche. Quant il fut certain que la jeune femme lus trouvé, il levât deux sourcils taquin en même temps que sa tasse de café, invitant ainsi la jeune fille à le rejoindre. Il ne la quittas pas du regard tout en s'asseyant, insistant sur sa demande muette.
Revenir en haut Aller en bas
Isleen Anderson

avatar


Féminin Nombre de messages : 557


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Dim 13 Déc 2009, 01:51

*Bon ok je n'y arriverais jamais !*
Je ne sais pas s'il vous est déjà arrivé de chercher quelqu'un que vous ne connaissez pas dans une foule. Enfin une foule... Tout est relatif. Encore heureux que je n'étais pas à Edimbourg, sans quoi je n'aurais pas eu la moindre chance ! Mais même à Forks, je devais l'avouer, je n'y parvenais pas. Il y a peu de choses aussi frustrantes !
*Je crains comme louve ! C'est trop nul... Je croyais que j'aurais un peu d'instinct, mais non ! Je suis juste nulle...*
Alors que j'allais officiellement baisser les bras, je le trouvais. Ou plutôt, je vis qu'il m'avait trouvé, parce qu'il était évident que lui m'avait repéré depuis un bail ! Il était indien (à croire que l'un n'allait pas sans l'autre dans le coin !), plutôt jeune, et joli garçon.
*Est-ce que tous les loups sont mignons ? Non parce que c'est toujours bon à savoir...*
Un instinct, furtivement, je repensais à Tiago, et à notre rencontre fort peu vêtue dans les bois... Je crois que je dus en rougir, parce que je n'avais pas voulu le mater ainsi, mais bon une chose en entraînant une autre, et comme on ne peut pas communiquer sous forme lupine, mais qu'on ne peut la prendre en conservant ses vêtements... Bref je m'égarais !
*Remarque, si tous les loups sont canons, ça veut dire que je dois l'être moi aussi... Mouais, ou pas !*
Le jeune homme m'invitait à le rejoindre, et j'hésitais à le faire, ne serait-ce que pour lui ôter ce petit air supérieur.
*N'empêche, lui, il t'a repérée...*
Je soupirais et, ô outrage suprême, dus bien me résoudre à faire attendre un peu Jared et sa voix suave... C'était bien la première fois que je lui faisais une telle infidélité, mais pour ma défense, elle n'avait rien de volontaire !
J'avançais donc jusqu'à rejoindre le jeune homme, toujours aussi... Lui ! J'étais un peu agacée, oui, et jalouse dans le fond, même si c'était une autre histoire.
_ Qu'est-ce qui m'a trahi ? lançais-je de but en blanc (parce que oui, je voulais comprendre après tout !).
Mon père me disait toujours que chaque jour est une leçon et chaque personne que nous rencontrons un professeur... Mon père était peut-être un philosophe un peu illuminé (il me manquait d'ailleurs), mais il avait rarement tort...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Dim 13 Déc 2009, 02:36



    Morgan sirotât sa tasse de café en voyant la jeune femme hésiter. Il la regardait ce tourmenter par dessus ses sourcils d'un aire totalement neutre. Elle avait raison de ce questionner, en c'est temps, ont était jamais trop prudent. Désireux de la mettre en tranquillité il la lâchât un instant du regard pour le planter sur les jeunes curieux qui était toujours sur la terrasse. Ceux-ci, brusqué par l'intensité du regard de Morgan, ce tassèrent sur leurs chaise avant de détourner nonchalamment la tête, l'aire de rien.

    La jeune femme s'était enfin décidée à approcher, Morgan tournât vair elle des yeux calmes et apaisant qui la détaillèrent rapidement. Elle avait bien l'allure lupine, les yeux de prédateur et surtout l'exquise odeur canine. Mais elle restait particulière, elle était la première louve au cheveux roux qu'il rencontrait. C'était asset étrange, mais il s'y habituerait vite.

    A son approche, Morgan lui sourie légèrement. Du moins, il fit son maximum. Mais la jeune femme ne lui laissât pas le temps de faire quoi que ce soit d'autre et attaquas de but en blanc.

    Qu'est-ce qui m'a trahi ?

    Morgan la vrillât du regard et tirât une chaise qui entourait sa table, invitant la "louve" à s'asseoir. Il levât alors sur elle des yeux amusés et c'est avec un timbre amusé dans la voie qu'il lui répondit.

    Ta tenus vestimentaire et ton aire égaré.

    Il avalât une gorgé de café tout en la regardant en coin, perssoider qu'une réplique acide allait cingler.
    Il soufflât un instant sur le liquide chaud et noir avant de continuer.

    Je m'appelle Morgan, tu est nouvelle dans le coin, non ??

    A bien y réfléchir, elle ne lui disait vraiment rien. Il avait bot fouiller dans sa mémoire, rien sur le visage de la jeune fille lui rappelait un quelconque souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Isleen Anderson

avatar


Féminin Nombre de messages : 557


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Dim 13 Déc 2009, 03:04

Ok, c'était décidé, il m'agaçait ! J'aurais dû m'en tenir à Jared... Rien de tel que le virtuel et l'imaginaire, c'est moi qui vous le dit ! On est jamais déçu. Certes, un homme en chair et en os a ses avantages, d'accord... Mais il a surtout des inconvénients ! Je me le promis mentalement : désormais, je m'en tiendrais à Jared, ce serait nettement plus simple !
*Là, je ne sais même pas à quelle profondeur, mais on peut dire que tu as bien commencé à creuser !*
Le jeune homme ne se laissa pas surprendre par mon entrée en matière, ou plutôt il n'en laissa rien paraître d'autre qu'un sourire qui me donna envie de le gifler !
*Il faut vraiment que je me calme, je suis une vraie boule de nerfs en ce moment, c'est insupportable !*
Un peu comme si toutes mes émotions étaient décuplées... J'entendis une chaise criser légèrement, c'était lui qui me faisait un place. Niveau galanterie, il pouvait repasser, mais bon je n'allais pas faire la fine bouche !
_ Ta tenue vestimentaire et ton air égaré, m'informa-t-il.
Malgré moi, je baissais les yeux sur ladite tenue. Je ne voyais rien qui clochait ! Non, j'avais un manteau noir, neutre, un tee-shirt vert en dessous (je n'y suis pour rien si le vert et le roux se marient bien !), et une écharpe violet foncé. En dessous, un jean on ne pouvait plus banal, sur des botines dénuées de talons... Là franchement, c'était à n'y rien comprendre !
De plus, je n'avais pas l'air égaré !
*Non, simplement à la ramasse, mais c'était peut-être une façon diplomate de te le signifier...*
Agacée pour de bon, je m'assis tandis qu'il sirotait son café, me donnant bien envie d'en prendre un l'idiot ! Non, c'était bien la dernière chose à faire. En parlant de choses à faire... Je décidais de ne pas lui demander de s'expliquer, puisque s'aurait été reconnaître que j'avais besoin de cette explication et que je ne voulais pas qu'il sache que tel était le cas !
_ Moi je t'ai flairé du bout de la rue... rétorquais-je par pur orgueil, même si ce genre d'attitude ne mène rarement à quelque chose.
*M'en fiche ! Moi aussi je peux faire la gamine de temps à autre !*
_ Je m'appelle Morgan, tu es nouvelle dans le coin non ?
Je devais vraiment être dans un mauvais jour puisque même ça je le pris mal ! Oui j'étais nouvelle, ET ALORS ? Qu'est-ce que cela pouvait lui fiche à lui hein ? Est-ce que je lui demandais pourquoi il ne s'appellait pas Nuage Dansant avec un sourire à la c*n ? !
*Faut arrêter Dr Quinn ma fille...*
_ Disons que je prends mes marques à Forks, répondis-je en étant bien plus gentille verbalement qu'en pensées (c'est ce qu'on appelle la vie en société). Je commence à croire que je n'arrêterais pas de croiser des...
*Mutants ? Gens comme nous ? Non je ne veux pas m'associer à lui ! Euh... Donc*
_ Des "connaissances" dans les environs.
Il comprendrait naturellement, s'il était pourvu d'un cerveau, et je pensais bien que c'était le cas !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Dim 13 Déc 2009, 23:46



    La jeune femme lui semblait bien nerveuse, sous ses prunelles brune au reflet doré, Morgan discernait une nervosité croissante. Était-il si insupportable que celât ? Certainement vexée par sa remarque, elle lui répondit légèrement amère,

    _ Moi je t'ai flairé du bout de la rue...

    Morgan levât un sourcils amusé tout en la regardant.

    - A oui ??

    * Surprenant x'D *

    Pour ne pas plus enfoncer le cloue, il détournât la tête, prêtent attention au déplacement du serveur qui été sortie braver le froid pour la poignée de client qui si trouvaient. Mais elle contrat beaucoup plus poliment cette fois si,

    _ Disons que je prends mes marques à Forks. Je commence à croire que je n'arrêterais pas de croiser des...

    Elle semblât hésiter.

    _ Des "connaissances" dans les environs.

    Tout en elle informait Morgan que sa transformation était récente, il avait tout intérêt à ce méfier d'elle, sa nervosité intensifiait la sienne. Un loup récemment transformer, pouvait très bien être aussi dangereux inconssiament, qu'un loup ennemie et traite. Les nerfs lâches et la transformation s'opèrent, sécurité prise ou non. Le jeune homme fixait toujours le serveur quant celui-ci daignât enfin lever la tête vair eux, Morgan lui fis un bref signe de la main. Interpellé, l'homme s'approchât d'un pat vif.

    - Monsieur ?

    Morgan coulât un oeil sympathique à sa "coéquipière",

    - Deux café s'il vous plaît.

    L'homme s'inclinât,

    - Bien monsieur.

    Morgan reportât aussitôt son attention sur la jeune femme qui ne s'était toujours pas assise.
Revenir en haut Aller en bas
Isleen Anderson

avatar


Féminin Nombre de messages : 557


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Lun 14 Déc 2009, 00:10

_ Ah oui ?
Bon ok, celle là, je l'avais méritée... Mais tout de même, la remarque ne me fit pas plaisir.
Bon, pour être parfaitement honnête, je devais reconnaître que tout semblait m'agresser en ce moment, du type qui vous bouscule par mégarde, à la fermeture éclaire de votre veste qui se bloque, sans parler du bonheur des autres, ou de la tranquilité agaçante des couples qu'on peut croiser dans la rue...
Oui, j'étais sur les nerfs.
*Pire qu'avant les exam à l'université c'est fort quand même ! Je croyais avoir atteint le summum du possible pour ma soutenance, mais non, je me trompais !*
J'eus un pauvre sourire en songeant que, oui, la vie vous surprend toujours, dans un sens comme dans l'autre. Tandis que je me remettais à philosopher comme une grand mère, le jeune homme commanda deux cafés d'une voix très calme et polie. Ainsi, c'était vraiment de la paranoïa personnelle, il semblait charmant, en vrai. Je soupirais discrètement et me frottais légèrement la tempe, d'un geste machinal. Qui dit mauvais sommeil dit mauvais réveil et quand on se lève avec un mal de crâne, on se le traîne toute la journée, ce qui vous fournit une bonne raison d'être irritable vous me direz !
Finalement, je reportais mon attention sur le jeune homme qui m'observait, naturellement, et lui rendis son regard. Il semblait si calme... Tous les loups l'étaient-ils ? Oui, je devais bien être la seule hystérique ! Un macho aurait répondu que c'était mon côté bonne femme, mais je me refusais à me cantonner à cette explication.
_ Je m'appelle Isleen, au fait, lançais-je avec un temps de retard.
Il y eut un silence jusqu'à ce que le serveur revienne avec deux tasses pleines d'un liquide noir bien fumant. Je comprenais avec un nouveau temps de retard ce qu'il avait certainement voulu dire, en fixant la buée intense, puis la mince épaisseur de son blouson et enfin mon manteau entre-ouvert.
_ C'est un truc à... Nous, de ne pas avoir froid ?
Il allait certainement me prendre pour une idiote, et me rire au nez pour cette question stupide, mais bon sang je n'y pouvais rien si on m'expliquait tout par morceaux ! On aime rarement être le cancre des environs, mais on le supporte encore moins quand on est habitué à être parmis les premiers de la classe !
_ Ca va, ne te marre pas, je débute, ok ? Je peux pas tout deviner toute seule, alors épargne moi une remarque à la c*n, c'est pas vraiment le jour...
*Tu es décidément une vraie crème ! Agréable à fréquenter, souriante, amicale... Tout pour plaire en somme ! Et dire que certaines filles agressent les autres et font la gueule, quel manque d'éducation !*
A nouveau, je venais de lui aboyer dessus, au figuré...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Lun 14 Déc 2009, 00:43



    Elle semblait s'être résignée à la légère moquerie de Morgan, mais en même temps, qui ne s'y serrait pas attendu ? Du coin de l'oeil Morgan la surveillait de prêts, à regret il devait ce résigner à jouer avec le feus. Des jeunes loups ne devrait pas être lésés s'en surveillance en pleine ville, cela était autant dangereux pour les piétons que pour eux même. Songeuse, le jeune homme la surpris à sourire, ce détendait telle enfin ? Elle finis par l'observer, constamment en mouvement, elle semblait ne pas pouvoir tenir en place, elle devait être vraiment jeune...

    _ Je m'appelle Isleen, au fait.

    Morgan attrapât l'ouverture qu'elle lui tendait en lui offrant son plus beau, mais bref sourire,

    - Ravi de te connaître Isleen.

    Le serveur interrompit leurs conversation quant il vint poser les deux tasse fumantes sur la table en fer forgé de couleur grise. Il ramenât sans bruit celle, vide, que Morgan tenait l'instant d'avant.
    Quant Morgan rapportas son attention sur Isleen, il la surpris une nouvelle fois en une fase d'observation plus approfondis de sa personne. Nullement troublée par leurs regard accolés, elle semblait suivre le file de ses pensées,

    _C'est un truc à... Nous, de ne pas avoir froid ?

    Excellente conclusion, mais qui aggravait les conclusion de Morgan. PERSONNE, n'avait pris le temps de lui expliquer quoi que ce soit. Joignant ses mains les une aux autres, il braquas un regard parfaitement sérieux sur elle, s'apprêtant à lui répondre,

    _ Ça va, ne te marre pas, je débute, ok ? Je peux pas tout deviner toute seule, alors épargne moi une remarque à la c*n, c'est pas vraiment le jour...

    * Hum... *

    Morgan dut ce tenir violament à ses volontés pour ne pas la fusiez du regard, il restât néenmoin détendus et répliquas d'un ton plus ou moins calme.

    - Arrete d'être agressive tu veut ? J'allais t'expliquer puisque personne ne semble capable d'en prendre la peine. Assied toi et écoute moi maintenant.

    Il la gratifiât d'un regard appuyé qui la condamnait au calme.

    - Nous autres, les loups, il balayas les lieux du regard affin d'être certain qu'aucune oreille indiscrète ne les écoutaient, somme totalement immunisés contre le froid et les blessures partiels. Ne trouve tu donc pas ça anodin de voir quelqu'un ce balader dehors à -7°c avec comme simple veste, un léger manteaux de cuire ? Mais prend garde, nous ne somme pas les seuls à ne pas craindre les baisses de température. Ta t'ont déjà parée de nos plus grand ennemie ? Les sangsues ?

    Il levât un sourcils à son adresse, posant sur elle un regard lourd de mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Isleen Anderson

avatar


Féminin Nombre de messages : 557


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Lun 14 Déc 2009, 00:59

_ Ravi de te connaître Isleen.
En temps normal, j'aurais pu y croire. Je veux dire, sans me vanter, je suis plutôt bien éduquée, parfois rigolotte, pas vraiment laide (sans être belle non plus, normale quoi) et d'ordinaire, j'ai un minimum de conversation. Donc oui, en d'autres circonstances, je l'aurais cru, mais là je savais que c'était une simple marque de politesse ; effort que je prenais en considération, malgré les paroles que je ne pus retenir ensuite et qui mirent à mal son calme.
_ Arrête d'être agressive, tu veux ? J'allais t'expliquer puisque personne ne semble capable de prendre la peine. Assieds-toi et écoutes-moi maintenant.
Je n'aimais pas les ordres, mais je n'avais pas vraiment d'autre choix, aussi je me laissais tomber sur la chaise tout en le regardant, un peu (moins) froidement.
_ Je sais certaines choses, rétorquais-je en me tenant bien droite, dans une attitude défensive.
Il n'attendit pas avant d'enchaîner, ce qui n'était pas plus mal, parce que je ne savais pas bien ce que je pouvais lui dire ou non, qui il connaissait en tant que loup ou non, et je ne voulais trahir personne.
_ Nous autre les loups, sommes totalement immunisés contre le froid et les blessures partielles. Ne trouves-tu donc pas ça anodin de voir quelqu'un se ballader dehors à moins 7° avec comme simple veste un léger manteau de cuir ?
Oui, je l'avais remarqué... Il y avait trente secondes, mais je l'avais remarqué ! Mon orgueil en prit un coup. Vraiment j'étais nulle niveau instinct !
_ Je... N'avais pas vraiment fait attention, jusqu'à ce que je te vois, murmurais-je froissée de devoir l'avouer, mais bien contrainte à le faire.
_ Mais prends garde, nous ne sommes pas les seuls à ne pas craindre les baisses de température. T'a-t-on déjà parlé de nos plus grands ennemis ? Les sangsues ?
Là j'étais bien coincée. Les sangsues ? Euh... Les petites bestioles qui sucent le sang et qui ont été utilisées en médecine pendant des siècles ? J'avoue que j'avais un peu de mal à voir comment des créatures aussi petites pouvaient nous faire le moindre mal, en sachant que si on me brisait la jambe en deux (je songeais naturellement à Tiago) les os se ressoudaient en quelques minutes.
Je me demandais s'il ne se moquait pas de moi quelque part, parce qu'une piqûre de sangsue, c'est infime, un centimètre de sang, rien de plus... Je préférais ne répondre, de peur de me tourner en ridicule, mais aussi parce que j'essayais de comprendre en quoi ces bestioles nous étaient toxiques, et pourquoi !
*Les canidés ne craignent pas les sangsues, les humains non plus... Alors à moins que ce soit le mix des deux... Mais ce n'est pas logique, même comme ça*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Lun 14 Déc 2009, 01:21



    Isleen était à présent sur la défensive, Morgan n'en ressentie aucune taure. Il ne souhaitait pas la soumettre, ni lui laisser du large. Il voulait juste lui expliquer de but en blanc à quoi devait s'attendre la jeune fille. Lâcher un tel fauve avec si peut d'information relevait de l'inconscience. S'il pouvait au moins faire ça pour les siens...

    Morgan se raidit quant il comprit qu'elle n'avait jamais entendu parler des vampires. Inconssiament, il ce pris la tête entre les mains et passât sa main dans sa chevelure désordonné. Il échappât froidement un soupire avant de lever son regard sur Isleen.

    - Ne le prend pas pour toi, mais je trouve ça complètement irresponsable que personne ne t'est formé.

    Il avalât une gorgé de café brûlant laissant un instant ses yeux dériver avec la foule au loin. Pour dire vrais, il ne savait pas par quel bous y prendre. Il inspirât un grande goulet d'aire avant de placarder Isleen de son regard sauvage et mystérieux.

    - Nous existons à cause de ses fameuse sangsues. Tu à déjà entendu les comptes qui parle des vampires ? Et bien te voila les quatre pattes dedans si je puis dire. Les loups, ou plus précisément transformeure, son invoqués à cause d'eux. Si ces saletés de buveurs de sang n'existaient pas tu serrais au chaud chez toi à fuir le froid et sans aucune question surnaturel en tête.

    Le point de Morgan ce serrât automatiquement sous la table, assombrissent son regard.

    - Pour un oeil attentif, tu en verrat beaucoup plus souvent qu'il est permis de l'imaginer. Mais surtout, si un jours tu rencontre une odeur acre et nauséabonde, fait profile bas et débrouille toi pour t'en éloigné le plus rapidement possible. Ce sont tous des chasseurs sanguinaire avide de sang, que ce soit celui des humain ou animaux ne fait aucune différence à mes yeux. Bref ce sont des tueurs à éviter, pour ton cas, à tout prix.

    Son souffle formas un long nuage blanc, preuve qu'il calait quelque peut.
Revenir en haut Aller en bas
Isleen Anderson

avatar


Féminin Nombre de messages : 557


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Lun 14 Déc 2009, 01:42

Il lança une remarque sur mon manque d'éducation à laquelle je ne répondis pas tant brusquement il semblait... Soucieux. Qu'y avait-il donc ? Les loups mourraient-ils tous dans d'atroces souffrances au bout de quelques années ? Quelques mois ? Etions-nous contagieux pour les autres ? Quoi ? ! Qu'est-ce qui justifiait ce soupir, cette attitude ! J'allais le demander mais il me devança, ce qui était sans doute mieux.
_ Nous existons à cause de ces fameuses sangsues.
Ah oui je les avais oublié celles-là. Alors quoi ? Les bestioles étaient... Empoisonnées ? Quel était le rapport avec nous ?
_ Tu as déjà entendu les contes qui parlent des vampires ? Eh bien te voilà à quatre pattes dedans si je puis dire.
Un sourire me gagna malgré moi, accompagné d'un unique éclat de rire, heureusement discret. Les vampires ? Mais qu'allait-il me chercher là ? Les vamp...
_ Les loups, ou plus précisément les transformeurs, sont invoqués à cause d'eux. Si ces saletés de buveurs de sang n'existaient pas, tu serais tranquillement au chaud chez toi à fuir le froid et sans aucune question supernaturelle en tête.
Des vampires... J'avais beuggé sur le mot, refusant de comprendre ce qu'il disait. Vampires, genre Dracula, le tronche blanche, les grandes dents, qui fuient le soleil et qu'un peu d'eau bénite brûle ?
_ Pour un oeil attentif tu en verras beaucoup plus souvent qu'il n'est donné d'imaginer.
Des vampires... Et nous serions là à cause d'eux ? Quel était le rapport entre un loup et un vampire ? Les vampires auraient-ils mutés en loup ou l'inverse ? Non vraiment ça n'avait aucun sens, si tant est que cela pouvait en avoir !
_ Mais surtout si un jour tu rencontres une odeur âcre et nauséabonde fait profil bas et débrouilles-toi pour t'en éloigner le plus rapidement possible.
Stop, ma mémoire fit un break. Une odeur nauséabonde ? Mais oui, ça m'était arrivé, chez le médecin, au bar, oui, mais ces deux hommes... Non ils ne pouvaient pas être des vampires ! Enfin, un vampire médecin, c'est impossible !
_ Ce sont tous des chasseurs avides de sang, que ce soit celui des humains ou des animaux ne fait aucune différence à mes yeux. Bref ce sont des tueurs à éviter, pour ton cas, à tout prix.
Ca faisait beaucoup d'informations, alors je reprenais du début. Je n'avais plus le sourire, mais un air partagé entre scepticisme et incompréhension.
_ Attends, attends... Tu dis que les... Vampires sont liés à... Nous. Mais comment ils peuvent l'être ? Je veux dire, c'est une autre sorte de mutation ou un truc dans le genre ?
J'avais bien compris qu'il ne les portait pas dans son coeur, mais j'avais trop de curiosité pour ne pas poser cette question.
_ Et l'odeur dont tu parles... Est-ce qu'il y a d'autres personnes qui sentent comme ça ? Tu vas bientôt me sortir que les elfes existent aussi ?
*Remarque, si je rencontre Legolas, je ne dis pas non moi !*
Je me sentais à nouveau dans la 1 000ème dimension. Mais il fallait me reprendre, m'expliquer.
_ Désolée, c'est sorti tout seul, c'est juste que... C'est un peu gros pour moi. Mais après tout, si nous existons, pourquoi pas... Eux.
Là c'était de la diplomatie, parce que l'info n'était pas encore ancrée dans ma tête, mais déjà une autre pointait le bout de son nez.
_ Et pourquoi tu as dit que dans mon cas je devais les éviter, qu'est-ce que j'ai de particulier ?
*C'est parce que je suis une fille ?*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Lun 14 Déc 2009, 02:16



    Morgan poussât un long soupire, il était lasse de tout ses contre coups que lui crée ces êtres sanguinaire, que n'aurait t'il pas donné pour être banale et inconscient ?
    Curieuse et complètement perdu sur l'importante concentration des information que venait de lui fournir Morgan, Isleen entamas une série de question à laquel Morgan tenta de répondre le plus justement possible.

    _ Attends, attends... Tu dis que les... Vampires sont liés à... Nous. Mais comment ils peuvent l'être ? Je veux dire, c'est une autre sorte de mutation ou un truc dans le genre ?

    Les droits de Morgane se compressèrent sous l'impatience qui le prenais, il était loin d'être sage et patient.

    - Les vampires sont, à quelques exceptions prêt, dangereux pour les humains. Ça peut te paraître complètement impossible, mais si, ils ce nourrissent bien de sang, et de préférence humain. Il fallait donc qu'il existe, pour équilibré les forces naturel, ou plutôt surnaturel, un hêtre capable de les combattres. Nous, en l'occurrence.

    Il marquât une pose, avalant par la même occasion une longue gorgé de café, espérant qu'il lui redonnerais énergie et patience.

    - Mais ne t'y trompe pas, ils sont extrêmement difficile à éliminer. Un loup seul, et jeune dans ton cas, à de très faible chance, voir même inexistante, de tué un vampire adulte et expérimenté.

    Il décidât d'en arrêter là, se doutant que d'autres question allait suivre. Il ne si trompât pas, Isleen continuas, imperturbable.

    _ Et l'odeur dont tu parles... Est-ce qu'il y a d'autres personnes qui sentent comme ça ? Tu vas bientôt me sortir que les elfes existent aussi ?

    Morgan levât les yeux au ciel, décidément, lui aussi n'était pas d'humeur.

    - Non, à ma connaissance il n'existe pas d'elfe, hormis dans les comptes. Mais j'ai envie de te dire, qui sait ?

    Il se penchât vair elle en haussent les sourcils, presque moqueur. Il était mauvais, la jeune fille était perdus et il perdait patience. Il ce ressaisie et poursuivit.

    - L'odeur dont je te parlais et propre au vampire. Elle est reconnaissable entre mille. Tu verras, elle te piquera le net et t'infligera une profonde sensation de dégoût. Mais prend garde ! Rien dans leurs odeurs ne peut t'informer de leurs intention. C'est compliqué mais certain vampire son de notre coté et d'autre non. Méfis toi toujours de l'inconnu.

    La jeune fille semblait à présent embarrassé par sa remarque, elle le laissât tout juste terminé avant d'enchaîner d'une voie perdus.

    _ Désolée, c'est sorti tout seul, c'est juste que... C'est un peu gros pour moi. Mais après tout, si nous existons, pourquoi pas... Eux.

    Cette réflexion arrachât un rire amère à Morgan. Il la placardât d'un oeil noir avant de poursuivre sur un ton désinvolte.

    - Nous n'existerions pas sans leurs présence ! La question est plutôt pourquoi, eux, ils existent !

    Isleen ne semblât pas relever et continuas sur une tout autre question cette fois si.

    _ Et pourquoi tu as dit que dans mon cas je devais les éviter, qu'est-ce que j'ai de particulier ?

    Perdant patience Morgan levât une deuxième fois les yeux au ciel avant de lui répondre dans un souffle.

    - Je te l'est dit tout à l'heure, tu est beaucoup trop jeune pour espérer te frotter à un vampire, à moins bien sur de vouloir finir en charpies.

    Il aller terminé, avant qu'une chose primordial ne lui revienne à l'esprit.

    - A autre chose ! Ils te morde, tu est morte. Leurs venins, présent dans leurs dentition nous est fatale, alors ne laisse pas tes pattes trainer n'importe ou. Ils savent qui tu est pas ton odeurs, et je peut te garantir qu'il ont une aversion totale en notre race.

    Il levas un sourcils amusé tout en déclarent d'un ton amusé,

    - Ce qui peut ce comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Isleen Anderson

avatar


Féminin Nombre de messages : 557


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Lun 14 Déc 2009, 12:06

Morgan m'informa que j'étais là pour équilibrer les choses... J'avais du mal à voir en quoi un monstre de plus arrangeait la situation, mais je me gardais de soulever ce point (oui les autre loups ne se considèrent majoritairement pas monstrueux.
_ Mais ne t'y trompe pas ils sont extrêmement difficiles à éliminer. Un loup seul, et jeune dans ton cas, a très peu de chances, voir même inexistante, de tuer un vampire adulte et expérimenté.
J'ouvris de grands yeux ronds et reposais un peu brusquement la tasse que je venais de saisir. Les éliminer ? Mais pourquoi je voudrais les éliminer ? ! Mais déjà Morgan repartait sur l'odeur, affirmant qu'il n'y en avait qu'une, et qu'elle provoquait le dégoût. Je pensais à Callum... Bon sang c'était impossible ! J'avais donc déjà rencontré des vampires ! Mais pourquoi, s'ils étaient si... Mauvais, étais-je encore en vie ? Et puis, non, c'était impossible, ce médecin à Seattle m'avait aidé ! Le mal de crâne gagna un cran tandis que mon interlocuteur perdait patience. Il en existait des plus ou moins mauvais m'informa-t-il avant de répondre à la question que je lui avais posé plus avant.
_ Nous n'existerions pas sans leur présence, la question est plutôt de savoir pourquoi ils existent, eux !
A nouveau je ne relevais pas le fait que, nous aussi, nous étions contre-nature. Je m'étais renseignée sur les Quileutes, je savais que leur peuple était mythologiquement lié aux loups depuis longtemps, peut-être était-ce là ce qui me différenciait d'eux, et la raison au fait qu'ils ne se trouvaient pas, eux, monstrueux. Il me répéta que je ne devais pas me frotter à un vampire...
_ ... à moins bien sur de vouloir finir en charpies.
_ Non, ça ne me tente pas tellement, lançais-je, histoire de dire quelque chose, mais j'avais la gorge bien serrée et la voix bien fluette d'un coup.
Ce qui ne l'empêcha pas d'enfoncer le clou !
_ Ah autre chose, ils te mordent et tu es morte. Leur venin, présent dans leur dentition, nous est fatal, alors ne laisse pas tes pattes traîner n'importe où. Ils savent qui tu es par ton odeur et je peux te garantir qu'ils ont une aversion totale pour notre race. Ce qui peut se comprendre.
Je ne le regardais plus, fixant le noir neutre du contenu de la tasse. Résumons : les vampires existaient, certains étaient gentils mais la plupart était méchants. Ils sentaient mauvais, et ils voulaient nous tuer parce que nous avons été conçus pour les tuer. D'ailleurs ils avaient une sorte de venin qui nous était mortel...
*STOP !*
Nous, n'avait pas lieu d'être ! Les indiens oui, moi je n'avais rien à voir là dedans ! J'en revenais toujours au même point. La voix tremblant légèrement (mais toujours moins que ma main qui tenta de saisir la tasse), je répondis, comme si cela pouvait servir à quelque chose et suffire à hisser un drapeau blanc au dessus de ma pauvre petite tête rousse.
_ C'est vous, les indiens, qui devaient les combattre, non ? Dans les légendes, c'est ce qui est dit... Moi... Moi je suis un dommage collatéral, je n'y suis pour rien !
Je soulevais la tasse, mais il aurait été impossible de l'amener à ma bouche sans tout renverser donc je la posais à nouveau,toujours sans le regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Lun 28 Déc 2009, 23:22



    Un vent sec et glacé s'était mis à souffler soudainement, emportant dans son élan la légère poudreuse restante ça et là. Il vint ébouriffé les cheveux du jeune homme et s'engouffrer avidement dans la tignasse couleur feus d'Isleen. Morgan fermât un instant les yeux sous cette important apport de fraîcheur qu'il appréciât immédiatement. Voila plusieurs nuit qu'il dormait affreusement mal. Cette instinct, qu'il avait de puissant, lui murmurais un changement prochain. Tel un bourdillement désagréable, il venait lui coller une migraine carabiné, laissent ses nerf à vif.

    Il balayât les lieux d'un regard noir, soudainement sauvage et bien agacé. Tout semblait calme, les jeunes et innocents adolescents étaient repartie sagement dans leurs discussion alors que le couple était partie, très certainement chassé par le froid devenus intense. Légèrement apaisé, le jeune homme posât ses prunelles sombre sur Isleen. Celle-ci semblait bien tracassé, quoi de plus normal ?? Comment avait t'il réagit lui, quant il avait apprit tout cela ?!

    La main de la jeune femme tremblait sur la table quant elle crachat presque ses derniers mots,

    _ C'est vous, les indiens, qui devaient les combattre, non ? Dans les légendes, c'est ce qui est dit... Moi... Moi je suis un dommage collatéral, je n'y suis pour rien !

    Morgan la considérât alors sous un autre oeil. Lui non plus, malgré les apparences qui semblait aveugler la jeune fille, il n'était pas indien. Le front du jeune homme ce plissât, mais ses yeux ce firent doux et compatissent. Alors s'en pouvoir s'expliquer pourquoi, il posât sa main chaude sur la minuscule main qui tremblait à coté de la tasse blanche et fumante. Il cherchât ses yeux et de sa voie la plus calme et rassurante, il tentât de la calmer.

    - Isleen... Isleen, écoute moi. Si tu te considère comme un dommage collatéral, ne te croie pas seul. Nous somme au moins deux...

    Il lui serrât délicatement la main.

    - Ça ne me fait pas plaisir de t'avouer tout ça. Mais croie moi, j'ai également souffert le jours ou ça a été mon tour. Nous ne somme responsable de rien, nous ne faisons que subir.

    Morgan sentit un long frisson parcourir son dot. Il vomissait ses propre propos, comment pouvait t'il accepter de ce plier à la fatalité ?

    - C'est pour ça qu'il faut connaître les règles Isleen. Si tu veut les contourner et semer l'exception, il faut savoir désarmer les ennuis. Soie plus malin que la bête et l'animalerie qui cerne cette guerre de clan.

    Il retira sa main, comme soudain conscient de son geste déplacé et ce levât dans la foulée. Sa chaise produisit un son agressif du métal sur la pierre froide qui lui arracha les oreilles. Il ce retournât vair la jeune femme, le visage de nouveaux fermé et froid.

    - Viens, marchons un peut.

    Malgré tout, ses yeux étaient resté courtois et fiable.
Revenir en haut Aller en bas
Isleen Anderson

avatar


Féminin Nombre de messages : 557


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Mar 29 Déc 2009, 00:01

Respirer...
Respirer est une chose que l'on fait la très grande majorité du temps par une impulsion inconsciente. C'est une chose naturelle, qui ne vous demande aucun effort particulier, enfin en temps normal.
Pour l'instant, cela m'était compliqué. J'avais l'exacte sensation que quelques enserrait mes poumons, rétrécissant leur surface, ainsi que ma possibilité à assurer ce qui, on l'oublie parfois sous la force de l'habitude, était après tout vital. Il fallait que je pense à autre chose, parce que le stress ne ferait qu'accentuer ma panique...
Aussitôt dit, aussitôt fait, c'était comme si le jeune homme avait lu dans mes pensées, il détourna mon attention. Je sursautais quand sa main, chaude et rassurante, se posa sur la mienne. Je n'hésitais que quelques secondes, avant que mes yeux ne trouvent le siens, par réflexe. Le pauvre semblait sincèrement navré de l'état dans lequel il m'avait plongée.
_ Isleen, Isleen... Ecoutes-moi.
Oh que oui j'étais loin en cet instant ! Il n'avait pas tort de me ramener au monde présent.
_ Si tu te considère comme un dommage collatéral, ne te crois pas seule, nous sommes au moins deux...
Je ne comprenais pas ce qu'il venait de dire, mais j'avais la gorge bien trop sèche pour parler en cet instant, ce qu'il sembla comprendre puisqu'il poursuivit. Je l'écoutais attentivement. Ce qu'il disait avait un sens certain, précisément parce que je ne comptais pas entrer dans une guerre. Je ne suis pas quelqu'un de violent, je ne crois pas en les haines ancestrales, pas plus que je ne croyais au destin.
Enfin, pas jusqu'à récemment...
Je refusais de croire que quelqu'un ou quelque chose avait écrit mon histoire, depuis très longtemps, et certainement avant que je ne vienne au monde. J'étais le résultat de mes choix, de mon libre-arbitre. Aussi, j'admettais la possibilité de quelque chose dirigeant le monde de là-haut, mais je voulais croire que je pouvais changer les choses, affronter les carcans, et m'en sortir.
Sans prévenir, Morgan ôta sa main et se leva.
_ Viens, marchons un peu.
Je n'avais pas touché à mon café, mais je laissais tout de même un billet, avant de suivre le jeune homme. Il me fallut quelques minutes pour retrouver l'usage de la parole.
_ Je... (je me raclais la gorge, trouvant une facination soudaine pour le sol). Excuses ma réaction, un peu plus tôt, c'est juste que... Tout me tombe sur le coin du nez en ce moment et j'ai un peu du mal à digérer. Je ne me suis toujours pas faite à l'idée que je suis... Comme ça.
Je n'arrivais même pas à le formuler, je n'étais pas prête d'y arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Mar 29 Déc 2009, 01:03



    Leurs pat était totalement insonore malgré le sol gelé qui semblait vouloir ce briser en de bruyante plaintes absurde sous leurs chemin. Là ce voilais subtilement leurs différence. A ça ce mêlait leurs allure de chat sauvage beaucoup trop tendus pour être normal, surtout pour Morgan. Sa longue anné d'errance solitaire l'avais rendus méfiant, d'autant plus qu'il avait fait de nombreuse rencontre. Toujours il avait sut en sortir idem, remerciant sa discrétion. Isleen semblait plus perdu, mais elle n'en perdait en rien sa grâce. Bien au contraire, elle semblait plus... naturel. Morgan ressemblait plutôt au lion enfermé, trop longtemps bousculé et frappé, la jeune fille, elle, semblais gambader à ses cotés. Les mains dans les poches, Morgan ne pouvait retenir son regard sauvage, il scanait sans interruption les moindres coin de rues, avenues sombre, mais quant venais un regard curieux et étranger d'un simple passent, il ce rivait au sol, soumis à son destin.

    Une jeune fille passât au pret d'eux, plantant son regard aguicheur sur celui de Morgan. Instinctivement, celui-ci baissât la tête. Pour deux raison, soit t'il, sa nature qu'il s'évertuait à dissimuler un maximum et son incroyable timidité sur la gentes féminine. A cette pensée le jeune homme redressât la tête et fixa Isleen sans vraiment la voir. Le faite qu'elle ne l'est pas intimidée venait t'il du faite qu'elle était plus perdu que lui ou étai-ce pas-qu'elle partageais "son" secret ? C'est vrais...comment envisager de vivre un vie réelle "d'homme" tout en sachant qu'une crise lupine pouvait lui arriver n'importe quant? Sans oublier sa haute température ainsi que son immortalité... Impossible.

    Isleen le sortie soudain de ses pensées

    _ Je... Excuses ma réaction, un peu plus tôt, c'est juste que... Tout me tombe sur le coin du nez en ce moment et j'ai un peu du mal à digérer. Je ne me suis toujours pas faite à l'idée que je suis... Comme ça.

    Morgan la regardât franchement, lui décochant un faut sourire.

    - Je t'excuse Isleen, ne t'inquiète pas. Tu n'a même pas à t'excuser, ta réaction est que plus que normal, je me serrait même inquiété du contraire.

    Il avalât la bile amère qui lui été monté dans la bouche au brassage de toute ces pensés, qu'il tentait en vin, d'oublier.

    - Tu sait... Au bout de plus d'un an, moi même je ne m'y suis toujours pas fait...

    Il souria faiblement au vide, comme un gosse qui tente d'oublier un souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Isleen Anderson

avatar


Féminin Nombre de messages : 557


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Mar 29 Déc 2009, 01:22

_ Je t'excuses Isleen, ne t'inquiète pas. Tu n'as même pas à t'excuser, ta réaction est plus que normale, je me serrais même inquiété du contraire.
Je lui souris en coin, un sourire timide, puisqu'en partie faux. Il était gentil et charitable pour le coup. Bon, d'un côté je l'imaginais mal me crier dessus d'un coup, mais quand même, il était... Gentil. Au fdond, j'en revenais toujours au même point : j'avais eut de la chance pour le coup, un autre aurait pu profiter de mon ignorance, ou m'y laisser.
Mais brusquement, je le perçus comme un peu moins rassurant.
_ Tu sais... Au bout de plus d'un an, moi-même je ne m'y suis toujours pas fait...
Je le fixais avec une moue... Dubitative. Que devais-je comprendre ? Que je n'y arriverais jamais ? Non, c'était impossible ! Ca serait complexe, mais pas impossible. Rien n'est impossible, je voulais le croire. On m'avait toujours appris à penser de façon positive, à percevoir l'adversité comme un tremplin, un moyen de mieux affronter la suite. Dans chaque mauvaise chose, une leçon se dissimulait. Il n'y avait qu'à la trouver. Pour l'heure, ce n'était pas encore le cas, mais cela viendrait, forcément.
Sortant de mes pensées, gorgée d'une petite dose de positif, j'en revins à Morgan.
_ Au fait, est-ce que tu es seul ou est-ce que tu as... Une meute, toi ?
Je venais d'y songer mais c'était une question pertinente. Après tout, je ne savais que trop ce que la solitude dans l'ignorance peut engendrer comme peur et malêtre, mais j'avais trouvé des conseillers, et je continuais à le faire. Peut-être qu'à mon tour je pourrais aider le jeune homme ?
_ Tu as dit que tu n'étais pas indien... Tu veux dire que tu as rompu les liens avec ton clan ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Mar 29 Déc 2009, 13:52



    _ Au fait, est-ce que tu es seul ou est-ce que tu as... Une meute, toi ?

    Les mâchoires de Morgan ce crispèrent, forment à la surfasse de sa peau mate, de long vaisseaux sanguin au couleur sombre. Oui, il était seul... Il n'aurait pas du être seul, solitaire. Mais les choses avait fait qu'il était exilé de l'atout majeure de sa nouvelle nature. Seul les loups les plus puissant pouvait survivre seul. Ou alors il fallait le devenir. Morgan avait été forcé de devenir ce qui fait de lui ce qu'il est aujourd'hui... sauvage et vif. Bestial je dirait même. Seul, il n'y a bien sur aucune hiérarchie, aucun code à respecter, aucun honneur à dévoiler, aucun confident pour ce soigner des lourdes blessures de l'âme. Car la nature à doté les lupins d'une incroyable régénération cellulaire qui permet de guérir n'importe qu'elle blessure, mais elle à certainement omnibulée de le doter d'un moral d'acier affin qu'il ne souffre pas de son "secret". A moins qu'il est voulut ainsi préserver son humanité. Mais Morgan en avait expertisé la chose, et savait à présent que rester "humain" était extremement difficile avec une vie de solitaire.
    De nouveaux dans ses pensées, Morgan avait laissé un long silence s'installer entre eux. Puis, ce rendant compte qu'il devenait gênant, il le brisât de sa voie froide et masculine.

    - Non... Je suis seul

    Pourtant on ne pouvait reprocher à Morgan d'être asocial, il était juste méfiant. Son histoire avait juste fait qu'il avait été renié des meutes des alentours. Bien sure, il savait qu'il pouvait remédier à ça. Mais il serrait considéré d'un oeil accusateur, critique. Et ayant eu l'habitude d'agir seul, Morgan ce voyais difficilement confier sa fougue à un Alpha. Autant être son propre chef, et en payer la prix.

    _ Tu as dit que tu n'étais pas indien... Tu veux dire que tu as rompu les liens avec ton clan ?

    Son père...

    - Mon père était indien, mais ma mère non. Elle était tout ce qu'il y a de plus Américain chet une femme. Je ne me considère pas comme un Indien. De plus les autres semble m'avoir totalement oubliés. Ce qui peut ce comprendre depuis le temps que je suis partie.

    Il baissât les yeux au sol.

    - Mais ces très compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Isleen Anderson

avatar


Féminin Nombre de messages : 557


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Mar 29 Déc 2009, 14:04

_ Non... Je suis seul.
Le vent était moins glacial que lui pour le coup. Pas besoin d'être diplômée en psychologie pour comprendre que je venais de mettre le doigt en plein là où ça fait mal, mais bien mal !
Je n'y pouvais rien, c'était instinctif. Cela m'avait toujours désarmée, mais je percevais en un sens les faiblesses des gens, ou alors je les trouvais très rapidement, certainement un peu trop.
En même temps, les autres nous donnent un grand nombre d'indications, qu'il suffit de recouper. Sans la réaction de Morgan, je n'aurais pas su que c'était précisément un point qui le dérangeait. Je ne répondis rien, qu'aurais-je pu répondre après tout ? Je venais de faire ce qu'on nomme communément une bourde.
Et, à en juger par sa réponse suivante, je persistais et signais !
Il ne se percevait pas comme indien, puisqu'il ne l'était qu'à demi. Je flairais d'ici le lourd passé familial et je baissais un instant les yeux. J'avais soigneusement évité d'y songer jusqu'à présent, mais je redoutais la réaction qu'auraient mes parents si jamais je leur révèlais un jour la vérité.
_ C'est très compliqué.
Je relevais aussitôt les yeux pour les planter dans les siens.
_ Désolée, je suis la pro des gaffes !
Je tentais un petit sourire pour me faire pardonner.
_ Et il faut dire à ma décharge qu'en Ecosse les indiens, ou semi-indiens ne courrent pas les rues ! Je ne voulais pas t'offenser en tous les cas.
J'espérais que ça au moins c'était évident. Il me fallait enchaîner sur un autre sujet, détourner l'attention du problème, lui faire retrouver son si joli sourire.
_ Chez nous aussi les clans sont des choses compliquées ! Si tu m'avais dit que j'étais irlandaise j'aurais pris la mouche, mais ça n'aurait été rien en comparaison avec si tu m'avais traitée de Sassenach... D'anglaise.
Je n'avais pas vraiment détourné l'attention pour le coup. Nous marchions toujours, et le sol était glacé, j'hésitais une seconde. Fixant Morgan, je vie que son air de chien battu au sens le plus littéral du terme ne l'avait pas quitté. Quoi de mieux pour un jeune homme que de flatter son égo de mâle ? Je me dévouais donc et, sans avoir besoin de trop forcer le trait, je fis mine de glisser, priant de toutes mes forces pour qu'il me rattrappe avant que je ne me salisse (bah oui quoi !).
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Mer 30 Déc 2009, 15:04



    _ Désolée, je suis la pro des gaffes !

    A l'évidence Isleen avait comprit qu'elle avait pénétrée un territoire sensible. Mais peut importait, Morgan ne pouvait l'exiler de lui même malheureusement, il devait donc accepter le risque que quelque personne le survole. Mais bizarrement, cette faiblesse, faisait, pour lui, une de c'est plus grande fierté. N'était ce pas purement humain de désirer rester soit même ? Abandonner la sauvagerie qui vous tend les bras ? Ignorer l'appelle incessant des bois ? Et de n'avoir, de plus, personne pour vous retenir. Quesqui l'empêchait réellement de fuir toute cette population et de ce dissimuler au coeur des forets ? Sa volonté et son humanité. Bien sur, Morgan savait que c'était là, le commun des loups, mais suivant les personalitées, il était sur que cela pouvait être envisagé autrement.

    Les yeux rivés au sol, il se décidât enfin à regarder pleinement la jeune femme. Elle affichait un sourire désolé, tentant certainement de se faire pardonner. Morgan lui souryat alors faiblement en retour. Elle n'avait pas à ce sentir coupable de ses douleurs moral.


    _ Et il faut dire à ma décharge qu'en Ecosse les indiens, ou semi-indiens ne courent pas les rues ! Je ne voulais pas t'offenser en tous les cas.


    Morgan sourie plus franchement cette fois si.


    - Tu ne ma pas offensé Isleen. C'est juste que...


    Il levât les yeux au ciel, le placardant d'un regard noir et froid évacuant ainsi tout la colère que ce sujet lui évoquait.


    - Le souvenir de mon père est très... vif et douloureux.


    Il tentât d'avaler la boule qui lui restait coincé dans la gorge. Puis ce passât une main dans les cheveux, plissant les paupières. Il était entrain de ce léser submerger par ses émotions et ce dévoilait en partie à une parfaite étrangère, lui qui était si prudent pourtant. Quant ses yeux sombre ce rouvrirent, ce fut pour réapparaitre sans plus aucune once de tristesse, seul la détermination y brillais à présent. Il était temps qu'il ce reprenne, qu'allait penser Isleen de lui. Pauvre chiot.


    _ Chez nous aussi les clans sont des choses compliquées ! Si tu m'avais dit que j'étais irlandaise j'aurais pris la mouche, mais ça n'aurait été rien en comparaison avec si tu m'avais traitée de Sassenach... D'anglaise.


    Morgan levât un sourcils intrigué.
    *Sassenach ?*
    Il ne connaissait pas cette nomination anglaise. Mais quelque chose lui disait qu'elle ne leurs aurait pas fait plaisir. Puis soudain, alors qu'ils marchaient d'un bon pat, Isleen glissât sur une plaque de verglas. Bizarre pour un loup, ne tiendrait telle pas sur ses pattes ? Mais Morgan n'eut pas le temps d'y réfléchir, les réflexes font l'inconscience. Avec une rapidité anormal, Morgan attrapât, le plus doucement possible, Isleen par la taille, l'empêchant de tomber en arrière et se cogner la tête sur le sol gelé.
    * Les filles sont toute comme ça ?*
    Il eu une courte pensé pour Leslie, qui elle aussi était tombé fasse à lui.
    Morgan laissât un instant la jeune fille en suspend avec le vide avant de la ramener avec légèreté et facilité au prêt de lui, la remettant sur ses pieds. Il lachat sa taille et lui sourie brièvement.

    - Ne va pas te casser une patte.

    Légèrement gêné soudainement il mis presque nonchalamment ses mains dans ses poches, ne la quittant pourtant pas du regard
Revenir en haut Aller en bas
Isleen Anderson

avatar


Féminin Nombre de messages : 557


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Mer 30 Déc 2009, 15:43

_ Tu ne m'as pas offensé Isleen. C'est juste que... Le souvenir de mon père est très vif et douloureux.
J'avais bien compris, aussi je n'insistais pas plus avant. L'observant de biais, je lui laissais le temps de se reprendre. Je notais qu'il tiqua quand j'utilisais le terme "Sassenach", aussi je précisais.
_ C'est du gaélique, la langue des écossais. C'est comme ça qu'on désignait les envahisseurs anglais avant qu'il ne nous conquièrent...
Le sentiment nationaliste écossais est une chose que les étrangers ne peuvent pas comprendre. Comme à peu près tous les sentiments partiotique en fait. Enfin bref, n'allons pas resortir les squelettes des placards !
Nous arrivâmes ensuite à ma petite cascade. Je ne sais pas vraiment ce qu'il mavait pris, parce qu'après tout c'était bien stupide et un peu facile, mais le résultat fut bien là : ça détourna son attention... Et la mienne par la même occasion. J'avoue que je n'y avais pas songé, mais je me retrouvais contre lui, dans ses bras. Malgré moi ça me troubla... Et certainement un peu plus que je ne l'aurais voulu.
J'avais l'habitude de me reposer sur moi, de ne compter que sur moi. Néanmoins, je n'étais pas insensible au bien-être que vous procurent les bras d'un homme, au sentiment fugace et pourtant intense de sécurité que cela vous apporte. En cet instant, j'aurais aimé me blottir contre lui, et tout oublier...
Mais qu'est-ce qui m'arrivait ? Je perdais la raison ! J'avais sérieusement besoin de me reposer, de me reprendre, ou je ne savais quoi !
Virant rouge pivoine, j'évitais un instant de le regarder dans les yeux. Non mais franchement, quelle idée !
_ Ne va pas te casser une patte.
Je souris, malgré moi.
_ Oh, ça m'est déjà arrivé... Heureusement, je guéris vite.
Là je le grattifiais d'un clin d'oeil.
_ Y'a au moins un avantage à la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Lun 08 Fév 2010, 00:43



    La réaction d'Isleen provoqua chet Morgan une gène qu'il éprouvait que trop souvent au contacte fuguasse des femmes. Il détournât rapidement son regard sombre quant il sentit le feu lui monter au joue. Que penserait-t-elle de lui si elle venait à constater qu'un simple incident de cette nature était capable de le déstabiliser ainsi ? Elle lui rirait au net certainement. Quoi que. Il enfonçât plus profondément encore ses larges main au fin fond de ses poches, carrant involontairement les épaules en une réaction de recule. Timide dirait ton ? Non, juste intimidé par la complexité du féminin.

    Quelque peut mal alaise il tentât de détourner la conversation. Ou plutôt la restituer.

    - Tu me semble fortement attachée à ton pays d'origine...

    Il osât alors franchement poser son regard brillant et attentif sur elle.

    - Mais alors pourquoi la tu quittée ?

    C'est vrais, Forks était une petite ville perdus, très peut peuplée, pluvieuse ( quoi que ça ne devait pas vraiment changé de l'écosse ^^ ) et bien loin du Royaume Unis.

    Il ce passât une main désinvolte dans l'épaisse crinière de cheveux sombre et désordonné qu'il avait sur le crane. Il ne voulait pas qu'elle pense qu'il était insatisfait de sa présence, bien au contraire. Il était juste curieux. Quitter son pays natale pour une ville si perdus. Perdus sous les ennuis également...

    Le trottoir qu'ils foulaient, longeait une route peuplé de voiture qui déchirait le silence de leurs moteur bruyant. Morgan repensât soudainement à la "chute" d'Isleen, il avait bien fait de la rattraper, si elle était venu à ce blesser, il est vrais qu'elle aurait guérie rapidement, mais ceux devant combien de témoin ? Leurs place leur donnait énormément d'avantage, mais Morgan gardait parfaitement bien en tête qu'il restait encore pas mal d'inconvénients.




    [ Désolé pour ce poste minable... Sad ]
Revenir en haut Aller en bas
Isleen Anderson

avatar


Féminin Nombre de messages : 557


•• I am a supernatural creature
» Ma Race: Loup/Louve
» Je suis: un(e) solitaire.
» Mon don: Je n'en ai pas.

MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   Lun 08 Fév 2010, 13:10

HRPG : C'est pas grave, tu te rattraperas, c'est qu'un coup de mou !


*Bravo Isleen, super idée vraiment ! La prochaine fois que tu as une illumination comme ça jettes-toi sous une voiture...*


Il était vrai que pour le coup j'avais merdé, si vous excusez ma familiarité. Le jeune homme en face de moi avait rougi et l'ensemble de son corps témoignait à présent de son mal-être. Et dire que j'avais voulu gonfler son égo...

Il y a des fois, une idée vous semble bonne sur l'instant, et mauvaise l'instant d'après, restait à présent à rattrapper ma gaffe. Mais en fait, il ne m'en laissa pas le temps puisqu'il enchaîna.


_ Tu sembles fortement attachée à ton pays d'origine.


Et la neige semble blanche... Nous tenions de l'euphémisme à présent. Oui j'aimais l'Ecosse, j'aime l'Ecosse et j'aimerais toujours l'Ecosse. Comment ne pas l'aimer ? C'était ma patrie, mon berceau, mon chez moi. L'air y est particulier, l'atmosphère est unique, les gens sont...

Rien que d'y repenser, cela me fit mal.


_ Mais alors pourquoi tu l'as quittée ?


Je levais vers Morgan un regard empli de douloureuse amertume avant de baisser à nouveau les yeux. Je me raclais la gorge. Je ne voyais pas l'intérêt de mentir à présent, sans comprendre pourquoi je me sentais aussi en confiance. Peut-être avais-je simplement besoin de m'épencher. Je me sentais si seule depuis que j'étais ici... Oh, je faisais bonne figure, mais le soir, dans le vide de mon loft à peine aménagé, mes pensées étaient aussi sombres que la nuit qui tombait dehors.


_ Je...


J'hésitais une demie-seconde, il fallait m'assurer que ma voix ne tremblerait pas avant de répondre.


_ J'ai été attaquée à Edimbourg, et quand j'ai commencé à muter il n'y avait personne pour répondre à mes questions. Je savais que celui qui m'avait griffée avait grandi ici, j'avais l'espoir de le retrouver en venant. A défaut, j'ai trouvé quelques autres personnes pour m'expliquer.


Je lui lançais un petit regard avant de poursuivre, d'un ton plus grave.


_ Je crois que je ne veux surtout pas rentrer chez moi parce que j'attends toujours de me réveiller de ce cauchemar...


Il est des choses dont on ne prend conscience qu'au moment où on les énonce à voix haute...


_ Je ne pourrais jamais le dire à mes parents... Si je le fais... Alors tout ça... Ca sera réel.


Je disais n'importe quoi, d'ailleurs la fin de ma phrase était un murmure. D'un coup je pris de conscience du lieu où je me trouvais, ainsi que du fait que je n'étais pas seule, aussi je fis des efforts pour me reprendre. Regardant à nouveau le jeune homme, j'affichais un sourire et haussais les épaules comme si de rien n'était, bien qu'au plus profond de moi, un ouragan semblait se déchaîner...


_ Brr eh bien dis donc, il y a pas un chat aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }   

Revenir en haut Aller en bas

Un petit café mademoiselle ?? { Isleen Anderson }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fascination - RPG™ ▬ Forum Fermé :: Archives & Corbeille :: ▬ Archives & Corbeille :: ▬ Corbeille-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com